Il faut apprendre…(2)

Il faut apprendre à oublier le temps monolithique, à le faire remplacer par la succession monotone des vagues qui s’écroulent, par les ruines romaines qui ponctuent le paysage, par le gros lézard varois qui avance à reculons.

Sur la digue un poisson bête
S’est trouvé désespéré
Il regarde la bouche ouverte
La vague battre en retraite
Sur la roche désalterée.

Et voilà que Jonathan
Goéland par profession
Par faim ou dérision
S’elançant du haut des cieux
Arrêta le battement bête
Sur la roche qui chante adieu

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s